Bouger régulièrement est l’un remèdes les plus efficaces pour contrôler la maladie. Quelle activité choisir ? Quel est le bon niveau d’effort ? Éléments de réponse.

En complément d’une bonne alimentation, l’activité physique a un effet positif sur le diabète. Elle aide à perdre du poids et du gras, et permet à votre organisme d’être plus sensible à l’insuline.

Une activité physique d’intensité moyenne comme la marche rapide, le vélo, la randonnée ou la natation est particulièrement indiquée, à raison de 30 minutes, tous les jours.

Quand je m’exerce, comment savoir si je fais le bon niveau d’effort ?

Il n’y a pas de réponse universelle à cette question, qui permettrait de vous dire à quelle vitesse marcher, nager ou pédaler. L’activité physique, c’est chacun son rythme. Pour connaître le bon niveau d’effort, vous devez vous fier à votre réaction. Pour ça, vous pouvez être attentif à votre respiration. Lorsque vous vous exercez, vous devez pouvoir continuer à parler, mais chanter doit être impossible !

Si vous pouvez chanter, augmentez l’intensité ; si vous ne pouvez pas maintenir une conversation, ralentissez.

En dehors de ces activités, bien d’autres sports sont possibles. Toutefois, pour certains, il est préférable de le faire sous surveillance médicale et après avoir effectué un bilan de santé. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Pour aller plus loin

Pour plus d’informations sur la pratique du sport lorsqu’on est diabétique, consultez les fiches pratiques de notre parcours de soin virtuel consacré au diabète. :

Sources

Comment réagir en cas de diabète de type 2 ? — Eureka Santé par Vidal

Partager :

Tous nos articles sont rédigés avec l’aide de professionnels de santé de La Réunion.