À quel moment peut-on parler d’obésité infantile ? Que faire pour inverser la tendance ? Sébastien Payet vous répond dans ce programme court et décalé sur la santé !

Cette maladie se caractérise par un surpoids de l’enfant par rapport à son âge et à sa taille. À La Réunion, en CM2, un enfant sur 10 est concerné. C’est un problème sérieux parce que si elle n’est pas traitée, l’obésité infantile est un facteur de risque du diabète, de l’hypertension artérielle et de l’hypercholestérolémie.

Un enfant obèse ne deviendra pas forcément un adulte obèse, et il est tout à fait possible de prévenir les risques associés. Avant 8 ans, il n’existe pas de lien établi entre poids de l’enfant et poids de l’adulte. Ça veut dire qu’en adoptant le bon comportement, l’enfant retrouvera un poids normal et grandira en bonne santé.

Comment savoir si son enfant souffre d’obésité infantile ?

Le mieux est d’en parler avec son médecin. De plus, vous pouvez vous référer au carnet de santé de votre enfant où votre médecin note ce type d’information. Vous y trouverez notamment la courbe de l’Indice de