Est-ce que les écouteurs sont dangereux pour notre audition ? Voici une question qu’on a posé à Sébastien Payet pour notre émission Des Maux, des Mots !

Écouter de la musique dans un casque trop fort n’est pas sans danger

Avec la multiplication des portables, des baladeurs des consoles de jeux et autre, l’utilisation des casques, des embouts intra-auriculaires et des oreillettes s’est banalisée.

Les deux fils des écouteurs se rejoignant en « Y » ont d’ailleurs inspiré son nom à la génération « Y ».

Le problème : écouter la musique trop fort.

Il existe un vrai risque de détérioration auditive, à savoir :

  • Sensation d’oreilles cotonneuses
  • Sifflements
  • Bourdonnements, aussi appelés acouphènes
  • Perte partielle de la perception auditive ou amplification de celle-ci, rendant douloureux les sons anodins de la vie quotidienne
  • Surdité totale dans les cas les plus graves

La gravité des lésions varie d’un individu à l’autre en fonction des antécédents médicaux, de l’état de fatigue et de la façon d’utiliser le casque. Plus le volume est élevé, l’écoute fréquente et prolongée et plus la personne s’expose à des dommages sérieux et définitifs. La distance par rapport à la source sonore, la répartition entre grave, médium et aigue, le format d’enregistrement et la qualité des écouteurs jouent aussi. Comme chaque individu réagit différemment, il est très difficile d’établir un tableau entre volume, durée de l’écoute et type de sonorité.

Néanmoins, les chercheurs s’accordent à dire que plus le volume sonore