La chimik est un cannabinoïde de synthèse, une drogue artificielle créée par l’homme qui imite les effets du THC (une substance présente dans le zamal…). Adrien MAILLOT, épidémiologiste en charge du Dispositif de Toxicovigilance de l’Océan Indien répond à 5 questions autour de cette substance repérée en 2011 à Mayotte et en 2016 sur notre île.

La chimik est une drogue de synthèse qui fait des ravages sur les consommateurs réunionnais depuis 2016. Le DTVOI, pour Dispositif de Toxicovigilance de l’Océan Indien, nous a accueilli au CHU Nord pour répondre à 5 questions sur cette drogue de synthèse. Adrien MAILLOT, épidémiologiste, nous détaille ses effets qui peuvent être destructeurs.

5 questions sur La Chimik avec Adrien MAILLOT, épidémiologiste au CHU Nord

La chimik à la place du zamal ?

Cette substance a la particularité d’imiter les effets du THC contenu dans le zamal. Cela prend la forme d’une poudre blanche que l’on doit mélanger à un solvant, comme l’acétone, et que l’on va pouvoir ensuite pulvériser sur une cigarette, ou un joint, avant de fumer le tout.

La Réunion est concernée depuis 2016. Les premiers cas ont été signalés aux urgences du CHU chez des personnes déjà consommatrices de substances similaires. Elles avaient été prises en charge dans des états très inquiétants.

Aujourd’hui la population touchée s’est élargie, et on retrouve plus de jeunes primo-consommateurs, qui sont plus vulnérables à la chimik.