Chez l’insuffisant cardiaque, le cœur  ne parvient plus à envoyer correctement le sang dans l’organisme, qui souffre par manque d’oxygène.

Le cœur est un muscle puissant qui, en se contractant, éjecte le sang dans l’organisme et apporte aux organes du sang riche en oxygène pour leur permettre de bien fonctionner.

Dans l’insuffisance cardiaque, le cœur perd sa force musculaire et sa capacité à se contracter normalement. Il ne pompe plus suffisamment de sang pour permettre aux organes de recevoir la quantité d’oxygène dont ils ont besoin.

Le mauvais fonctionnement du cœur est le résultat d’une fragilisation progressive. Cette maladie se développe en effet petit à petit suite à des problèmes cardiaques, respiratoires ou vasculaires. C’est pourquoi l’insuffisance cardiaque chronique est une maladie qui ne se déclare pas d’un seul coup, mais s’installe plutôt peu à peu.

À savoir

Les noms des maladies chroniques sont parfois longs et compliqués à écrire et répéter. C’est pourquoi vous les croiserez souvent sous leur forme abrégée : des sigles obscurs et un peu barbares. Dans les pages de ce dossier, les lettres ICC veulent dire : Insuffisance Cardiaque Chronique.

Au début, le cœur compense

Quelle qu’en soit la cause, l’insuffisance cardiaque chronique se développe suivant un scénario à peu près identique. Dans un premier temps, confronté à des perturbations de son fonctionnement, le cœur réagit en s’adaptant. Il compense sa perte d’efficacité :

  • Il se contracte plus intensément et s’épaissit pour développer plus de force, ce qui va accroître son volume.
  • Il se contracte plus souvent, et donc le rythme de ses battements augmente.

Grâce à ces mécanismes d’adaptation, le cœur peut compenser son insuffisance pendant quelques années. Mais dans un second temps, il devient trop épais et perd de sa puissance : l’insuffisance cardiaque s’installe.

Sources

Causes de l’insuffisance cardiaque chronique — Eureka Santé par Vidal

Insuffisance cardiaque chronique — Eureka Santé par Vidal

Partager :

Tous nos articles sont rédigés avec l’aide de professionnels de santé de La Réunion.