10 000 Réunionnais seraient diabétiques sans le savoir car comme toutes les maladies silencieuses, le diabète peut se développer sans symptômes durant plusieurs années. Comment déceler les premiers signes de la maladie, et comment la dépister ? 

Diabète : une maladie souvent silencieuse

Bien souvent, on préfère attendre qu’une maladie se déclare pour s’en préoccuper. Parce qu’il ne sert à rien de s’inquiéter tout le temps pour tout, et parce que c’est plus rassurant de se dire que tout ira bien. Mais avec le diabète, cette façon de penser n’est pas une très bonne idée. Diabète, symptômes, type, soins… il faut parfois s’en préoccuper.

Le diabète de Type 2 peut se développer en restant longtemps silencieux, et les personnes qui en souffrent peuvent ne présenter aucun signe pendant des années. La maladie est d’ailleurs souvent diagnostiquée par hasard lors d’une prise de sang, au cours d’une visite à la médecine du travail ou à la suite de complications.

En cas de doute : pensez au dépistage !

Se faire dépister est donc plutôt une bonne attitude, surtout s’il existe des cas de diabète dans la famille, ou si vous présentez d’autres facteurs de risque. Dépister le diabète dès le début de son évolution permet de réduire considérablement les chances de développer des problèmes de santé liés à la maladie.

Le dépistage : une prise de sang

Le dépistage du diabète se fait en réalisant une mesure de la glycémie au cours d’une prise de sang à jeun. Sur votre feuille d’analyses, on parle de diabète lorsque le taux de sucre dans votre sang —la « glycémie à jeun » — est supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l).

Ce chiffre doit être vérifié à deux reprises pour confirmer le diagnostic de diabète. Si la glycémie observée atteint 2 g/l (11.1 mmol/l), alors il n’est pas nécessaire de faire un 2e prélèvement : le diabète est confirmé automatiquement.

Diabète : symptômes à surveiller ?

À mesure que la maladie progresse et que la glycémie augmente, les premiers symptômes du diabète peuvent se faire sentir. Ils sont assez nombreux, divers, et pas toujours très évocateurs. C’est-à-dire que certains de ces symptômes peuvent aussi être associés à d’autres problèmes de santé que le diabète, et qu’ils ne suffisent donc pas à établir un diagnostic. Celui-ci se fait toujours au moyen d’une prise de sang.

Cela étant dit, voici quelques-uns des signes qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille :

  • Une envie constante de boire
  • Un besoin fréquent d’uriner
  • Une grande fatigue, le sentiment de manquer d’énergie
  • Une peau sèche et des démangeaisons,
  • Un retard de cicatrisation de la peau, des coupures et des blessures,
  • Une augmentation des infections : infections urinaires, des organes génitaux, des gencives,
  • Une perte de la sensibilité, ou des fourmillements, au niveau des mains et des pieds,
  • Une vision floue,
  • L’hypertension, c’est-à-dire une élévation anormale de la pression sanguine (hypertension).

Faite le test en ligne

Pour identifier vos facteurs de risque en une minute, répondez à notre questionnaire de repérage en ligne :

→ Diabète : quel est mon risque ? Faire le test en ligne.

VIDÉO : Le diabète expliqué en 2 minutes !

Sources

Le diabète de type 2 – Eureka Santé par Vidal

Diabète de type 2 — Améli Santé

Diabète de type 2 — Inserm

Partager :

Tous nos articles sont rédigés avec l’aide de professionnels de santé de La Réunion.