Homéopathie, ostéopathie, phytothérapie… La France compte plus de 300 médecines alternatives et complémentaires. Mais qu’est ce que c’est ?

Les différents types de médecines alternatives

Aujourd’hui, la France compte plus de 300 MAC. “MAC” pour “médecines alternatives et complémentaires”. Ces thérapies regroupe des pratiques aussi variées que :

  • l’homéopathie,
  • l’ostéopathie,
  • phytothérapie
  • la médecine chinoise
  • l’ayurvédique,
  • les thérapies dites “énergétiques”, dont l’acupuncture et le shiatsu
  • celles qui s’adressent à l’esprit, telles que l’hypnose et l’EMDR, une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle.

On estime que 40% des Français ont recours aux MAC. Cette proportion augmente chez les personnes atteintes de maladies chroniques.

Que pense la médecine des pratiques alternatives ?

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins ne reconnaît et autorise que quatre MAC : l’acupuncture, l’homéopathie, la mésothérapie et l’ostéopathie.

Si ces médecines douces suscitent encore la méfiance, c’est parce qu’elles ne sont pas toujours légalement encadrées et peuvent donner lieu à des dérives. Mais certaines MAC ont quand même fait leur entrée à l’hôpital, comme la médecine traditionnelle chinoise ou l’hypnose. Elles sont alors utilisées en compl