Pourquoi dit-on de certaines maladies qu’elles sont silencieuses ? Sébastien Payet vous dit tout dans ce programme court et décalé sur la santé !

Il y a des maladies qui envahissent l’organisme sans crier gare. Ces maladies silencieuses se développent à l’insu des personnes atteintes, qui ne ressentent ni douleur, ni gêne. Or, la douleur est très utile : c’est un « signal d’alarme » de notre corps, qui se déclenche lorsqu’il détecte une menace, et qui permet de réagir en conséquence.

Du coup, il est très difficile de déceler une maladie silencieuse. Et lorsque cette dernière est découverte, il est parfois trop tard… On peut ainsi se retrouver avec une pathologie lourde. Et elle peut avoir atteint un stade trop avancé pour être traitée…

Comment repérer une maladie silencieuse ?

Prévention et dépistage sont les maîtres mots. Ils peuvent permettre de ne pas laisser une maladie s’installer trop confortablement et se développer. Et de la prendre en charge au plus vite ! Sans ça, on peut se retrouver admis en urgence pour un coma parce qu’on ne se savait pas diabétique.

Le but est de ne pas lai